Le virage à droite des élites politiques québécoises
Jacques B. Gélinas

ISBN 2-921561-94-8
247 pages

Ce livre est la chronique du basculement à droite de la classe politique québécoise. Avec clarté et rigueur, l’auteur explique comment et pourquoi nos politiciens, tous partis confondus, ont emprunté de facto la voie du néolibéralisme.



 

En suivant le fil des événements qui ont conduit à cette situation, on sera frappé d’y voir se profiler un stupéfiant paradoxe : le parti qui a pris le leadership de ce virage à droite est celui-là même que l’on croyait le plus à gauche des trois formations qui siègent à l’Assemblée nationale. Le Parti québécois, en prenant fait et cause, dans les années 1980 pour le libre-échange à l’américaine, s’est coincé dans une logique néolibérale et a préparé par ses politiques la venue du vrai parti de droite qui l’a supplanté le 14 avril 2003. Le gouvernement Charest n’aura qu’à pousser plus loin dans la même direction pour réaliser son grand dessein de « réingénierie », mot passe-partout qui cache la volonté de limiter la capacité d’intervention et de régulation de l’État.



Cet essai se veut une contribution aux efforts des acteurs sociaux et de tous ceux qui cherchent à comprendre ce qui se joue depuis deux décennies sur l’échiquier politique québécois. Il démontre qu’une autre démocratie est possible... pourvu que les bâtisseurs d’alternatives ne soient pas dupes. L’ouvrage dégage des clés pour démystifier le discours ambiant, discerner le discours de la réalité, distinguer les programmes électoraux des programmes de gouvernement et pour percevoir les grands enjeux qui interpellent notre génération.

« Une contribution très importante à la compréhension des forces politiques en présence et à l’analyse politique de la conjoncture actuelle ; pour la population en général et pour les militants et militantes en particulier, ce livre sera fort utile. » Lorraine Guay.

Sociologue, essayiste et conférencier, Jacques B. Gélinas est l’auteur de Et si le Tiers-Monde s’autofinançait et de La globalisation du monde, parus chez Écosociété.



TABLE DES MATIÈRES



CHAPITRE PREMIER Le virage libre-échangiste
Annonce surprise au «Sommet irlandais»
Une initiative signée USA
Mulroney, l’homme des intérêts américains
Des négociations rocambolesques pour un marché de dupes
Bernard Landry, «fasciné» par le libre-échange
Le virage à 180 degrés du PQ
Le revirement de Robert Bourassa
Lucien Bouchard et le PQ à la rescousse de Mulroney et de l’ALE
Première question: Le mobile des États-Unis?
Deuxième question: Le mobile de Brian Mulroney?
Troisième question: Le PQ a-t-il gagné son double pari?
Le «réveil brutal» de monsieur Parizeau
Les incroyables innovations du libre-échange à l’américaine

CHAPITRE II Du libre-échange au néolibéralisme
Le néolibéralisme à la canadienne avec Mulroney et Chrétien
L’aube du néolibéralisme québécois avec Robert Bourassa
Le sommet du déficit zéro et du virage néolibéral avec Lucien Bouchard
Le secrétariat à la déréglementation
Le gouvernement Landry néolibéral de facto
Les 10 plaies néolibérales du Québec
La suite avec un Jean Charest plus néolibéral que libéral

CHAPITRE III Une classe politique désaxée
Pourquoi cet esprit de servitude?
Sur les traces du tandem Thatcher-Reagan
Requiem pour la social-démocratie. Le néolibéralisme aux accents populistes de l’ADQ
Le sursaut social-démocrate d’un PQ aux abois
«On aurait dû écouter les jeunes...»
Désaffection, défection, désarroi
Le marketing électoral ou la mise en marché des partis
Le «centralisme démocratique» ou la marginalisation du Parlement
Le système a-t-il épuisé son potentiel démocratique?

CHAPITRE IV Une autre démocratie est possible
L’invention de la démocratie... ça ne fait que commencer
Du statut de consommateur à celui de citoyen
De la démocratie résignée à la démocratie participative
Une autre économie est possible et nécessaire
Points de repère pour une économie sociale et démocratique
Recomposition du mouvement social et réappropriation de la citoyenneté
Les intellectuels rebelles. Signe des temps: les femmes à l’avant-garde
Une nouvelle gauche en émergence
Trois leçons des pionniers de la révolution néolibérale
Vous avez dit révolution?
De la démocratie locale à l’État démocratique
Que peut faire un si petit pays?

ÉPILOGUE
Ce qui est en jeu

© 2013 Jacques B. Gélinas